« Rue des Boutiques Obscures »

Rue des Boutiques ObscuresLe 9 octobre 2014, l’oeuvre de Patrick Modiano était couronnée par le prix Nobel de littérature pour « l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation », comme l’expliquait l’Académie suédoise.

C’est le moment de découvrir ou de redécouvrir son roman « Rue des Boutiques Obscures » publié en 1978 et qui a reçu la même année le prix Goncourt. Il y conte l’histoire de Guy Roland, un détective privé qui a été un temps amnésique et à qui l’on a attribué une fausse identité. Il part à la recherche de son propre passé et recueille des bribes de la vie de cet homme qui était peut-être lui et à qui, de toute façon, il finit par s’identifier. Comment ne pas penser au film « Angel Heart » d’Alan Parker qui narre une histoire similaire ?

Au travers de la quête de son personnage, Patrick Modiano montre la fragilité de la vie et la faillibilité de la mémoire : ce qu’il reste de chacun de nous n’existe que dans le souvenir des autres… et dans quelques papiers administratifs.